Sclérose en plaques: "Aujourd'hui je suis a l'aise pour danser"

Écrit par Thérèse-Anne C, (Le Havre)

J'ai eu le diagnostic SEP en 1998 (après 10 à 15 ans de symptômes).J'ai pris le traitement qu'on m'a prescrit pendant 6 ans (imurel). En même temps j'étais (et suis toujours) suivie par acupuncture. J'ai aussi été énormément aidée par la sophrologie.

Mon état s'améliorait, après une année de longue maladie,j'ai repris mon travail sur un poste adapté.Je restais cependant très fatigable tant sur le plan physique qu'au niveau intellectuel(difficultés d'attention).

J'utilise l'ultimag depuis 4 ans. Après une 1ère séance étonnante par le bienfait ressenti, les suivantes ont été trop nombreuses et je me suis sentie un peu perdue.
Il m'a ensuite fallu plusieurs mois, et des conseils, pour être à l'aise avec mon appareil.
Alors assez rapidement, les bienfaits se sont fait ressentir.La fatigue recule et les symptômes(apparaissant avec la fatigue) aussi, si un nouveau (symptôme) apparaît, grâce à l'ultimag il ne s'installe pas.

Aujoud'hui je me sens plus à l'aise pour danser (danses traditionnelles), apte même à apprendre de nouvelles danses (car moins de difficultés d'équilibre et d'attention).Le ménage m'épuise moins, je ne suis plus (ou moins rapidement) obligée d'avoir recours à la douche froide pour "me récupérer"J'avais aussi un souci de fuites urinaires qui s'est considérablement amélioré.

Actuellement j'utilise l'ultimag, en général, quelques fois par semaine, je peux être 1 semaine, voire plus, sans l'utiliser, ou faire 1 séance plusieurs jours de suite, c'est, en fait, mon corps qui décide, qui me fait savoir quand j'en ai besoin.

Affichages : 3755